• A l'encre violette des souvenirs !

    Petits extraits choisis : Colette (Les Vrilles de la vigne - "Le dernier feu")

    "Et les violettes elles-mêmes, écloses par magie dans l'herbe, cette nuit, les reconnais-tu ?  Tu te penches et comme moi tu t'étonnes ; - ne sont-elles pas, ce printemps-ci, plus bleues ? Non, non, tu te trompes, l'an dernier je les ai vues moins obscures, d'un mauve azuré, ne te souviens-tu pas ? ...

           "... Plus mauves... non, plus bleues... Je revois des prés, des bois profonds que la première poussée

    des bourgeons embrume d'un vert insaisissable,  - des ruisseaux froids, des sources perdues, bues par le sable aussitôt que nées, des primevères de Pâques, des jeannettes jaunes au coeur safrané, et des violettes, des violettes, des violettes...

    En attendant le jour du printemps, bonne semaine et bon mois de Mars.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Mars à 16:22

     

    Magnifiques ... photos, texte et musique ... tout y est Léone !...


    chez moi il y en a des blanches, dans la pelouse ...

     

    le printemps est là ... avant la date !

    Bisous Léone

      • Mardi 7 Mars à 17:02

        Merci Choco kiss  Alors là, je ne me souviens  pas avoir déjà vu des violettes blanches.

        C'est joli et j'imagine une petit bouquet panaché !

        Par contre, nous avons des primevères, elles, de toutes les couleurs dont des blanches immaculées, mais ça commence seulement. Si après la pluie, le soleil arrive, ça devrait bien bourgeonner !

        Bisous Choco et à bientôt.

        PS : J'ai mis du vert, j'ai lu que tu aimais bien, mais pas trop clair, autrement on ne peut pas lire !

         

    2
    chocoreve
    Dimanche 12 Mars à 18:18

    Le joli papillon est bien là ! bien visible sur mon blog !....
    Merci pour ce joli moment de poésie Léone !
    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :